Début de la conférence
26/11/2020
Enregistré
Fin de la conférence
26/11/20
Etats unis

Résumé de l'intervention

L’enseignement et surtout l’enseignement de la langue française est un processus assez délicat et difficile. En 2020, on était obligé de changer notre mode d’enseignement : du présentiel à distance. Pendant cette période on a vu émerger de nouveaux outils qu’il a fallu s’approprier tant du côté des professeurs que des étudiants. On sortait du discours habituel des didacticiens et autres pédagogues sur les vertus et les lacunes de l’éducation numérique. Nous étions vraiment au pied du mur, c’est pourquoi il fallait inventer des solutions concrètes.
Les expressions « apprentissage inversé », « classe inversée » ou « pédagogie inversée » représente la dernière trouvaille à la mode. Comme l’indique Roberge(2012) : « Si vous fréquentez les sites américains de pédagogie, vous aurez sans doute été surpris de constater l’engouement des enseignants pour le flipped learning, que l’on traduit par “apprentissage inversé”.
Dans le présent article je me pencherai sur les questions suivantes.

1. Qu’est-ce que c’est que la pédagogie inversée? Comment se pratique-t-elle?
2. Avons-nous des résultats de recherches rigoureuses sur l’efficacité de cette nouvelle méthode d’enseignement?
3. Quels sont les côtés positifs et négatifs de cet apprentissage
4. Est-il pertinent de recommander son utilisation?

Intervenants

Arpine MKRTCHYAN
Docteur en Lettres